La Première ministre néo-zélandaise fait preuve d’une grande empathie avec la communauté musulmane de Christchurch

Le lendemain des attaques perpétrées contre deux mosquées dans la ville de Christchurch, en Nouvelle Zélande, Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise est allée à la rencontre de la communauté musulmane de la ville et notamment les familles des victimes de cet attentat atroce.
Jacinda Ardern a alors présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’attentat qui a fait, vendredi dernier, 50 morts dans deux mosquées de Christchurch.
Habillée d’un foulard noir sur la tête, la Première ministre a fait preuve d’empathie et s’est voulue rassurante et solidaire avec les musulmans de la ville. Elle a affiché des gestes de tendresse et un regard plein de compassion aux familles des défunts.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.