International : Aaron Philip, le modèle noir, trans et handicapé qui cartonne !

La vie de Ron Philip a été transformée en devenant le premier modèle noir, trans et handicapé à signer pour une grande agence. Depuis qu’il a rejoint le célèbre Elite Model Management en septembre dernier, le jeune homme de 17 ans a tiré un éditorial pour le magazine i-D et a été nommé dans le film « 21 Under 21 » de Teen Vogue, entre autres.

Cela ne veut pas dire qu’il a eu du mal à se forger ses propres opportunités – Philip avait déjà modelé pour ASOS et H & M de son propre chef. Mais le soutien d’une agence (celle qui représente Heidi Klum, Naomi Campbell et Tyra Banks) a ouvert l’accès à une industrie mal équipée pour répondre aux besoins d’un utilisateur de fauteuil roulant.
« Je travaillais en free-lance pendant un an et je travaillais seul. J’essayais de me lancer seul dans une carrière au lycée », a-t-il expliqué lors d’un appel vidéo. « Il y a eu une différence vraiment, vraiment dramatique », a-t-elle ajouté.
Selon McKinsey, Philip considère le handicap comme une source d’énorme discrimination dans un secteur d’une valeur de 2 400 milliards de dollars.

Né avec une paralysie cérébrale et s’identifiant comme une femme trans non conformiste, Philip est une force sans précédent dans le monde de la mode. Même si elle rejette constamment le label activiste, le modèle, né à Antigua, exprime néanmoins ses grandes attentes envers l’industrie.
« Il y a toujours un grand manque de visibilité et d’attention envers les personnes handicapées dans la mode », a-t-elle déclaré. « À l’heure actuelle, je suis l’un des deux modèles handicapés physiquement dans l’ensemble du secteur, à côté de Jillian Mercado », ajoute Philipp.

Pourtant, malgré toutes ses opinions bien arrêtées sur ce que la mode et la société peuvent améliorer, Philip est facile à vivre, sympathique et d’une infectiosité positive. Tout en acceptant qu’il soit, pour le moment, vu à travers le prisme des préjugés surmontés, c’est un adolescent obsédé par la mode et qui aime l’art, Charli XCX et sa « belle communauté d’amis sur Internet ». Il envisage de s’inscrire à l’université pour étudier la photographie de mode après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires en juin.
« Parce que je suis noir, trans et handicapé, je suis sensationnaliste au point de dire: » Oh, waouh, Aaron est une énigme « , plutôt que » Aaron est un garçon ou une fille ordinaire qui a des rêves «  », a déclaré Philip, qui a identifié Naomi Campbell comme l’une de ses plus grandes influences. «À l’avenir, je ne veux pas que ce soit ce qui les définit, par opposition à ce qu’ils sont, à d’autres personnes dans ma position qui se trouvent être tout à fait comme moi.
« Je veux juste me faire et ne pas me faire peur », a-t-il conclu. « Je veux passer du bon temps tout le temps et continuer à tenir les gens sur le qui-vive, mais surtout, être heureux. »

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.