L’empreinte Boussairi manquera . Un Aigle vert s’en va .

 

RN/ le 7tv

Il était là à l’oasis Stadium comme à Sbata, Sidi Bernoussi ou le Burkina Faso. Il respirait le Raja , bouffait du vert et ne comptait pas son porte monnaie lorsqu’il s’agissait de soutenir son club chéri ( Joueurs , gouvernance ,etc ) .


Rachid Boussairi sur la toile bleue . On mesure l’effet illimitée de ce que ,comment une mort, peut impacter tout Casablanca et le Maroc de Tanger à Lagouira. Cimetière Achouhada ( vendredi 21/12/2018 ) .Le plein des Rajaouis , fédé ( Président Lakjaâ ) et moment de chagrin , les Wydadis sont là . De la compassion , elle est partagée dans les 4 du monde .


Rachid bosseur, rachid dévoué à une cause , rachid parfois critiqué sans raison. Rachid au Congo , Rachid fédérateur ( dernier conflit entre un journaliste et Banoun ) . Rachid le coeur gros comme ça. Ce même coeur vient de lâcher.


Les bureaux de l’Oasis sans le bon Boussairi .On a des témoignages que les Ziat , Youâri, Haj Hanat , Aboucherouane, Nejmi , Fethi Jamal seront orphelins d’un grand monsieur ambitieux .
Partage d’un chagrin . Toutes nos sincères condoléances à sa famille , proches et amis .

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.