Après une éclipse de quinze années Le Raja pour asseoir son leadership africain

 

Ahmed Talal

El Rey de Africa ou comme disent d’autres Boca de Africa, à propos du Raja, est l’un des clubs les plus populaires dans le monde arabe et aussi sur le continent africain. De Tanger, en passant par Derb sultan et jusqu’à Lagouira, le Raja est considéré incontestablement comme le club marocain le plus titré en Afrique.

Avec trois titres en champions league des champions Africains, une coupe de la CAF, une coupe Afro-Asiatique et une Super coupe Africaine. Feu Oscar Fullone, feu Henri Michel,Rabah Saâdane,Vahid Halilhodžić ces entraîneurs ont marqué l’histoire du Raja et à travers les Diables Verts, la mémoire du football Marocain.

Le public rajaoui a été pour beaucoup dans ces exploits et a toujours manifesté une grande reconnaissance à l’égard de toues ces legendes et surtout en 2015 quand les « Maganistes », le public rajaoui on confectionné un tifo classé parmi les 10 premiers au monde. C’était lors du Match Raja- Kaizer Chiefs. Ils y ont exprimé leur remerciement envers tous ceux, dirigeants et joueurs, qui ont réussi ce palmarès continental et inter-continental.

Il s’agit des génération 1989 avec les Mustpha Khalif,Said Sediki, la génération 1997, avec les Jrindou,Fhami, la génération 1999, qui comptait Reda Riyahi, Mustapha Moustaoudia, ainsi que Bouchaib Moubraki. On rappellera également la génération 2003 avec le grand gardien de tous les temps rajaouis, Mustafa Chadli ainsi que Marouane Zemmama.
Les palmarès et les bons résultats ne sont pas le produit de l’improvisation, ils sont le résultat d’un grand travail technique et administratif avec des dirigeants qui ont su insuffler la bonne gestion, la gouvernance et la transparence dans un club devenu un modèle en la matière.  On les a surnommé « les houkama » (les sages) et ils ont pour nom, Me Ferdaous, Retnani, Aouzal, Rhallam, Ammor, Hannat et Souiri.

Aujourd’hui, avec le bon coaching de Garrido, assisté de l’ancien capitaine et international Sefri et le retour à la tête de la Direction Technique de Fethi Jamal, la maturité du jeune capitaine Badr Banoun,ainsi qu’une bonne gestion du nouveau président Jawed Ziat, le Raja sera au Rendez-vous durant cette Finale contre l’AS Vita Club. Le Raja partira favori pour mettre un terme à une éclipse de quinze années de disette.

« Dhonor Idour » sera le symbole qui planera sur le stade lors de cette finale qui réunira plus de 45000 spectateurs.

Le complexe Mohammed V, le patrimoine et le porte- bonheur de tous les Marocains connaitra, encore une fois, une autre soirée footballistique historique.Les Wydadis les Rajaouis et tous les Marocains se reconnaîtront dans le Raja et en porteront haut et fort les couleurs.Les Greenboys, Les Ultra Eagles et le groupe Supporters de Derb Soltan ainsi que le reste du public Rajaoui seront au rendez-vous.

Les chants comme Fer9a Mechhoura,1h 30, F baldi Dalmoni, l’khedra el Watanya seront et d’autres improvisations rythmeront un soirée chaude, chaude…

Le Raja représentera le Maroc lors de cette autre Finale.

Espérons que la coupe revienne au Raja après une décennie et demi d’attente.
Good luck le Raja!

Ahmed Talal

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.