Tourisme et transport aérien. Open Sky et marché unique .

 

Par le 7tv / Regnour .

Voyager dans les 4 coins de L’Afrique sans visa avec une seule monnaie d’échange. On n’est pas dans la science fiction mais c’est ce qui se prépare d’ici …2063 . Oui , en réponse à cet agenda  » 2063″ oeuvre de l’Union Africaine via sa filière  » ECOSOCC  » . Un symposium nous fit savoir que les composantes Africaines ( États, secteur privé, société civile etc ) s’accordent à libérer le ciel et dans la foulée donner naissance à un marché unique .


Retombées économiques, impact , comment et quand . Un groupe de Marocains encadrés au sein de l’association Internationale clé pour la paix , le développement et la solidarité avec à leur tête Khalid Boudali ont trouvé toute l’énergie pour inviter les experts Africains mais aussi les institutions ( Ministère, conseil de ville , opérateurs économiques et médias ) afin de diagnostiquer ce big chantier .


Infrastructures , accueil , douane , taxes , sécurité, sûreté, tarif réduit, s’approcher , s’inviter et surtout , s’unir . 48 heures dans le chic de l’hôtel Farah ( Casablanca ) . Voilà, les Franck Nama, Boudali, Mohamed Hamidi ( transport aérien / Maroc ) , Chintaram ( îles Maurice) , Malik Sane etc ont creusé, bossé et innové pour un décollage du transport aérien panafricain et qui dit décollage, dit atterrissage qui fera de nos plaines , vallées, océans, villes, fôrets et savane . Le max de visiteurs et visiteuses.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.