La victoire de la France, signe de cohésion sociale?

Soccer Football - World Cup - Final - France v Croatia - Luzhniki Stadium, Moscow, Russia - July 15, 2018 France's Olivier Giroud lifts the trophy as they celebrate after winning the World Cup REUTERS/Kai Pfaffenbach
1

Le 15 Juillet est désormais une date historique pour la France entière. Dès le coup de sifflet final, on assiste à un pur moment de bonheur collectif. En battant 4-2 l’équipe de la Croatie au stade de Moscou, pendant un instant, le peuple français laisse de coté les querelles et les divisions qui ont trop longtemps persisté pour fêter une victoire commune autour d’un drapeau tricolore et du chant de la Marseillaise. Des années chargées d’émotions, une succession d’attentats depuis la fameuse attaque contre Charlie Hebdo, une France politiquement et socialement fragilisée… Ces Bleus, aux parcours et aux origines multiples, ont montré lors de ce match que l’appartenance à l’union nationale balayait tout critère dissociatif. Pour autant, les inégalités sociales ne vont pas disparaître du jour au lendemain, le climat politique, le chômage et l’absence de cohésion sociale ne vont pas prendre fin grâce à cette victoire. Mais l’événement marque un nouvel espoir de paix, de tolérance et d’amour, une bouffée d’optimisme dans l’esprit des français qui savent aujourd’hui que le proverbe « l’union fait la force » est clairement justifié.

Sofia Ammor

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire