Vivre mieux: garder son calme en toutes circonstances

0

Plusieurs événements dans la vie de tous les jours peuvent nous péter un(des) cable(s). Un entretien d’embauche, une réunion importante, un rendez vous avec X, une rencontre avec belle maman… Autant de situations qui peuvent déclencher en nous des émotions incontrôlables: colère, peur, anxiété, agacement. Comment ne pas perdre ses moyens?

Je vais vous donner des conseils que j’ai appris au fil de mes expériences et de mes lectures qui m’ont permis d’évoluer et de ne plus me laisser dominer par mes émotions. Cela ne veut pas dire que je ne ressens plus les choses, ou que je me suis transformée en moine buddhiste… Mon apprentissage est toujours en cours mais je peux aujourd’hui me permettre de donner les clefs qui m’ont permis d’adopter la « zen attitude » et de piloter ma vie:

1/ Identifier vos émotions et les coucher sur papier

Certaines personnes peuvent affirmer en toute bonne foi en haussant le ton qu’elles sont très détendus. Autrement dit, le calme reste une notion assez subjective ce qui crée une certaine confusion. Pourtant, certains symptômes physiologiques parlent d’eux mêmes: le coeur qui s’emballe, les mains qui se crispent, la voix qui tremble, le ton qui monte et les pensées qui se mélangent sont les signes d’une perte de sang froid.

Travailler sur ses pensées est l’étape cruciale pour se calmer. L’idée n’est pas de chasser les émotions, mais de les observer en prenant du recul, en les regardant comme si elles étaient extérieures à soi, se mettre en position d’observateur et prendre conscience de ce qui se manifeste à l’intérieur de nous.

Analyser et voir si nos pensées nous sont propres ou si elles viennent de la société ou de nos parents… Ecrire ce que l’on pense, ce que l’on ressent. Cela permet de ne pas s’emporter et de ne pas réagir sous le coup d’une émotion.

2/ Éliminer les pensées négatives

Lorsque l’on est énervé ou stressé, notre esprit a tendance à s’éparpiller et nous pensons de façon émotionnelle et non plus rationnelle. Votre discours intérieur est alors à modifier. Vous avez pris conscience de votre état, à vous de produire un avis objectif sur la situation. Sachant que nos émotions sont le fruit de nos pensées, nous pouvons engendrer des pensées positives, des idées nouvelles génératrices de bonheur et d’espoir. Tout est passager et surtout nos pensées. Au final, vous êtes maîtres de votre vie donc penchez pour ce qui vous fera du bien.

3/ S’arrêter de temps en temps, méditer, relaxez vous

Plusieurs études prônent les bénéfices d’une pratique de relaxation quotidienne, à savoir le yoga, la méditation, la pleine conscience. Les activités de relaxation permettent d’obtenir un rythme cardiaque apaisé et une tension plus basse. Fermez les yeux, prenez une respiration profonde et répétez vous « j’inspire le calme… J’expire l’anxiété ». Vous devez y croire. Ne vous laissez pas berner par vos pensées qui vous font croire que c’est une perte de temps. Le stress est une perte de temps. La relaxation vous aide à retrouver vos capacités et à dompter les situations de façon optimale.

4/ Ayez un sommeil réparateur

Vous l’avez probablement remarqué: lorsque vous dormez mal ou pas assez, vous avez tendance à être irritable et à perdre votre calme. Si votre travail vous contraint à dormir moins, tachez de vous offrir des week-ends de grasse matinée, de détente complète. N’hésitez pas aussi à faire des siestes d’une quinzaine de minutes quotidiennement, cela aura un impact très positif sur votre santé physique et mental.

5/ Pratiquez un sport que vous aimez 

Pour se défouler, se vider la tète et décompresser, il n’y a pas mieux que la pratique d’un sport que vous aimez ! Le sport permet d’évacuer les tensions et de canaliser le surplus d’énergie (l’énergie négative). En faisant du sport régulièrement, vous provoquez de la dopamine et des endorphines, des hormones de bien être.  Les spécialistes recommandent de faire du sport 3 fois par semaine, 30 à 45 minutes. Vous vous sentirez tellement mieux après votre séance que même si vous vous forcez les premières semaines, vous allez très vite devenir accro à cette sensation unique !

Sofia Ammor

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.