Des projets menacent le littoral près d’Agadir

0

Les habitants de la région d’Agadir crient au scandale à cause des projets immobiliers qui poussent comme des champignons, menaçant gravement le littoral. A Immiouadar et Taghazout, les promoteurs privatisent les plages et supervisent des constructions en masse afin de convertir cette ancienne région en véritable piège à touristes.
Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux depuis le 1er juillet a d’ailleurs révolté les internautes du Maroc et d’ailleurs. Cette dernière montre une pelleteuse qui creuse une partie de la roche à Immiouadar, puis cette dernière qui s’effondre près de la mer. Selon un observateur de France24, il s’agit de travaux pour la construction d’un espace pour camping-cars, mobiles-homes, restaurants et une station de traitement des eaux usées.

Pourtant, le Maroc a adopté, le 16 juillet 2015, une nouvelle loi interdisant toute construction à moins de 100m du bord de mer. Sauf que cette législation ne s’applique pas sur les projets ayant été autorisés avant 2015, comme celui-ci.

Les locaux déplorent également le fait que ces constructions menacent leurs spots de surf, puisqu’elles contribuent à l’érosion du littoral.

Le 26 octobre 2017, une pétition avait été lancée pour dénoncer l’impact des promoteurs et pour appeler les autorités à imposer «la loi littoral» sur les projets validés avant sa promulgation. En date du 5 juillet 2018, elle a rassemblé seulement 3226 signatures.

Sofia Ammor

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire