Le Maroc et le début de la knockout: Coupe du Monde

1

Les marocains ont attendu avec impatience la Coupe du Monde de cette année pendant des mois, des semaines, des jours, des minutes et des secondes dans l’espoir de répéter la même performance positive des 4 précédentes participations du pays à la Coupe du monde qui étaient honorables.
Le plus jeune dit à l’aîné « tous unis pour un but : voir les Lions de l’Atlas passer au deuxième tour. Les supporters marocains du monde entier obtiennent leurs ID fans , achètent leurs billets d’avion tous pour une même destination : LA RUSSIE pour voir leur équipe nationale participer après 20 ans d absence.
Le Maroc est dans le groupe B aux côtés de l’Iran, le Portugal et l’Espagne. Tous les supporters marocains ont prédit deux victoires contre l’Iran et le Portugal. En effet, ils ont imaginé que le match contre l’Iran serait couronné par une victoire facile, qu’ils répéteront le même scenario qu’en 1986 avec le Portugal, en les battant par 3-1 en se souvenant du but magique de Krimo et en espérant qu’ElKaabi ferait pareil.
Le 15 juin, voici la réalité : 1er match contre l’Iran, Les Lions déçoivent leurs supporters en marquant un but contre leur camp, le responsable étant le joueur Aziz Bouhaddouz; Une erreur non professionnelle reprochée à l’entraîneur Hervé Renard… erreur qui entraîne la défaite de Ziyech lors de sa première Coupe du monde. Cinq jours plus tard, le match décisif contre le Portugal arrive. Des journalistes marocains, d’anciens footballeurs, des supporters qui se posent tous les mêmes questions.
Est-ce que Hervé commettra la même erreur que lors du jeu précédent?
Jouera-t-il avec Amrabat comme arrière droit ?
Jouera-t-il avec Harit et El kaabi pendant les 90 minutes?
Les 3 Changements seront-ils un échec comme lors du dernier match?
Hervé Renard choisit de faire jouer Dacosta au lieu de Romain Saiss qui, au cours de tous les derniers jeux est venu avec le départ 11.
Le Maroc recevra un but de la part de Ronaldo à la 5ème minute à cause d’un mauvais placement d’un joueur central arrière : Dacosta.
Le Maroc réagit plutôt bien et domine une possession de balle élevée tout au long de la première et de la deuxième mi-temps, mais comme vous le savez dans le football, dominer n’est pas gagner. Les changements d’Hervé Renard sont sans valeur ajoutée comme dans le premier jeu surtout en impliquant Carcela qui n’a pas joué depuis 2017 avec les lions. Le jeu est terminé.
Le Maroc est disqualifié de la Coupe du Monde avec 0 point en attendant le dernier match contre l’Espagne qui peut au moins ramener l’honneur au Maroc et aux Marocains. En cas de perte ce sera la plus faible participation du Maroc à la Coupe du Monde.
Deux parties jouées 0 but marqué jusque là.
– Dominer sans gagner,
– Aucune valeur ajoutée avec les remplacements lors des deux matches sachant que le banc du Maroc est plein de jeunes joueurs talentueux.
Quel était le but des 3 matchs amicaux?
Le Maroc a concédé deux buts dans les deux matchs. Quel est le point ou le rôle des préparations de pré-coupe du monde si vos remplacements n’apportent aucune valeur ajoutée?

Est-il temps pour Hervé Renard de partir?

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire