Gaza : Quatre Palestiniens tués par des tirs israéliens lors de manifestations

0

Des milliers de Palestiniens ont de nouveau manifesté, vendredi 27 avril, à Gaza sur la frontière israélienne dans le cadre de la « grande marche du retour ». Et le bilan est lourd : trois manifestants ont été tués par des tirs israéliens, et plus de 150 personnes ont été blessées, a annoncé le ministère de la santé gazaoui.

Ces nouveaux morts augmentent le bilan à quarante-quatre  Palestiniens tués depuis le 30 mars, date du début du mouvement de protestation appelé la « grande marche du retour ». La « marche » revendique le droit des Palestiniens de retourner sur les terres dont ils ont été chassés ou qu’ils ont fuies à la création d’Israël en 1948.Le mouvement dénonce également le blocus israélien imposé à Gaza.

Pour le cinquième vendredi de suite, des milliers de Palestiniens ont manifesté, ce 27 avril, le long de la frontière israélienne dans la bande de Gaza. Trois des manifestants ont été tués par des tirs israéliens, et une cinquantaine de personnes ont été blessées, a annoncé le ministère de la santé gazaoui.

Abdoul Salam al-Bakr, 29 ans, a été tué à l’est de Khan Younès, dans le sud de l’enclave. Deux autres hommes, dont l’identité n’a pas été communiquée dans un premier temps, ont péri dans l’est du territoire coincé entre Israël, l’Egypte et la Méditerranée.

Azzam Oweida, 15 ans, a succombé à ses blessures samedi matin « après avoir été atteint à la tête hier », a précisé le ministère dans un communiqué.

La mobilisation, qui doit se terminer mi-mai, dénonce aussi le blocus imposé par Israël à Gaza pour contenir le mouvement islamiste Hamas, qui dirige sans partage l’enclave palestinienne et auquel Israël a livré trois guerres depuis 2008.

Chaimaa BERRAD

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.