Politics4Her, Politic4us?

1

Politicsforher, en trois mots, Politicsforus.

Si vous ne connaissez pas déjà ce projet, c’est que vous n’avez pas encore compris l’enjeu sociétaire de la femme.
Militer pour l’inégalité sociale des sexes, ce n’est pas militer pour l’égalité des sexes,c’est l’opportunité de réaliser un changement dans ce monde.

Mais qui est l’investigatrice de ce mouvement?

Yasmina Benslimane, une jeune féministe marocaine de 24 ans, et déjà un long parcours derrière elle et de nombreux projets, aussi grand soit-il que son ambition.
Une enfance bercée sous l’influence d’une mére combattante et determinée, Yasmina met particulièrement l’accent sur l’importance de l’intégration de la femme au sein de la politique, les influençant à d’avantage s’instruire sur les activités économiques, politiques et sociales de notre pays.

Le 08 Mars dernier, à l’occasion de la journée Internationale de la Femme, Politics4her a su faire preuve d’une grande créativité en montant une vidéo tout aussi poignante que dénonciatrice, regroupant une dizaines de participantes d’un peu partout dans le monde traitant deux sujets: le féminisme et l’inégalité des sexes.
On y retrouve une jeune marocaine ‘Rabab Talal’, témoignant en langue arabe et en français, communiquant  des statistiques chocs : ‘ Une enquête menée en 2016 sur l’emploi a révélé que 24.6% des femmes ne travaillent pas, ne vont pas à l’école et ne suivent aucune formation, contre 5.1% pour les garçons  »

Pour des sous-titres en Arabe ou Français, cliquez sur 1) paramètres, 2) sous-titres, 3)
traduire automatique 4) Arabe ou Français.

Politics4Her prône-t-il l’égalité des sexes, ou la diminution de l’inégalité sociale? Quels ont été les impact de la publication de cette vidéo?

Yasmina nous y répond : je m’attendais à des réactions mixtes: des encouragements et des critiques négatives surtout en ce qui concerne le mouvement féministe. A noter que je n’ai aucun problème à prendre les critiques tant qu’elles sont constructives. Sans surprise, beaucoup de femmes m’ont encouragé et ont prit part au mouvement Politics4Her. Depuis la création de mon blog j’ai reçu beaucoup de félicitations et d’encouragements de la part d’hommes et femmes confondus. Après le lancement de la vidéo j’ai été agréablement surprise par les retours positifs de certains hommes, qui m’ont contacté pour me féliciter vis à vis de ma contribution dans le combat de l’égalité des sexes dans son ensemble. D’autre part, sans surprise, beaucoup d’insultes, beaucoup de critiques sur le mouvement féministe en disant que c’est un mouvement articulé par la haine, ou encore que les femmes veulent dominer les hommes, et la plupart sans même visionner la vidéo où j’élabore sur plusieurs aspects à ce sujet. J’étais comblée de voir plusieurs femmes s’entraider en se réunissant pour la même cause, en se défendant contre des commentaires insultants générés par la gente masculine. On a eu le droit à des insultes de bas niveau de la part de certains Messieurs (“kitchen bitch”, “go make a sandwich” ou encore “toutes les féministes sont moches selon X théorie”). À savoir que je réponds à tous les commentaires et essaye d’engager dans le débat. J’ai été agréablement surprise de voir que je pouvais réussir à faire changer d’avis à beaucoup juste à travers la force d’arguments fiables jusqu’à même recevoir des messages d’excuses de la part de certains.Une représentation plus équitable de la femme dans la scène politique pourrait être un agent qui aide au développement social. Il faut surtout se focaliser sur l’éducation, car personne ne naît sexiste mais le devient à cause des attributs que la société associe aux sexes. L’idée de mon blog est également de démontrer que la femme aussi est capable d’être impliquée dans la politique et tout ce qu’elle entoure, qu’elle détient des idées, qu’elle a de l’ambition et qu’elle peut tout aussi que l’homme diriger. Je ne dis pas que les hommes et les femmes sont similaires à tous le points de vue, mais ils sont complémentaires, et par l’humanité qui les assemble, les deux sexes méritent d’avoir accès aux mêmes droits, afin de mettre fin à la lutte sans relâche que la femme poursuit depuis des siècles.

Nous avons également voulu en savoir un peu plus sur la jeune marocaine féministe ‘Rabab Talal‘ en la questionnant sur ce sujet : »Nous avons reçu des message de soutien et d’encouragements par plusieurs personnes. Malheureusement il y’a eu énormément de réactions négatives. Au Maroc, le terme “féminisme” a plutôt une connotation péjorative et une étiquette assez négative ce qui sème la confusion au sein de notre société. A cause de cette confusion, et le manque d’éducation sur le sujet, des insultes ont été proférées a notre égard sur les réseaux sociaux par de nombreux hommes Marocain, qui nous ont traités de “moche”, “frustrées”…etc sans avancer aucun argument solide et valable expliquant pourquoi ils sont contre ce mouvement. Mais c’est les personnes qui réagissent de la sorte qui nous donne encore plus la force, et la motivation de continuer a se battre pour la cause des droits de la femme et de faire progresser et un jour atteindre équité entre les sexes en matière d’éducation, d’emploi et d’entrepreneuriat et dans la vie publique. »
Rabab ajoute à son témoignage que cette vidéo était un message pour unir les hommes et les femmes, en y ajoutant  » le féminisme contribue également à l’épanouissement de l’homme en lui permettant de prospéré dans d’autres rôles et statuts qui ont pendant longtemps été limités qu’à la femme »
Nous retenons également un message fort et puissant de la jeune militante « Mon but n’était pas de mettre la femme dans une position de victime mais de faire réagir et ouvrir les yeux aux gens que le problème de inégalitaire des sexes est bien réel et un sujet très sérieux auquel il est grand temps d’y trouver des solutions plus efficace »

Quant à Yasmina son message est fortMon espoir est que la jeunesse Marocaine prenne conscience que nous vivons dans une société sexiste et patriarcale qui ne donne pas accès aux mêmes droits pour les femmes. À rappeler que depuis le Moudawana de 2004, 14 années se sont écoulées, quelques progrès mais l’ensemble reste mitigé. En 2011, la nouvelle constitution a établie le principe d’égalité hommes-femmes, pourtant ce n’est pas encore le cas à plusieurs niveaux. Les femmes constituent la moitié de la population Marocaine (et mondiale), le Maroc est signataire de nombreuses conventions internationales défendant le principe d’égalité des sexes. Les droits de la femme sont des droits humains. Je suis consciente qu’il y a de nombreuses barrières tel que le manque d’éducation ou encore la mentalité sexiste selon laquelle la femme doit rester à la maison, s’occuper des corvées et des enfants, etc… Selon moi, cette mentalité doit être éradiquée même si c’est utopique d’y croire. Je me concentre sur la jeunesse, parce que nous sommes le futur. Mon message est que l’inégalité des sexes est présente partout dans le monde, dans chaque pays, certes peut être à des niveaux différents mais tout de même c’est une réalité qu’il ne faut pas négliger. Cela risque de prendre des années voir des décennies mais tant qu’il y a de la motivation et de la persévérance, je crois au développement de mon beau Maroc, mais cela doit absolument passer par un accès aux droits fondamentaux dont la femme ne dispose toujours pas. D’abord un travail au niveau législatif notamment une application stricte des lois, ensuite un travail approfondi sur les mentalités moyenâgeuses dont certains font preuve.

 

Politics4her promet d’avoir un impact considérable sur l’évolution des mœurs de notre société.            Nous vous invitions à suivre ce noble projet et rester connecté!

• Site Web : www.politics4her.com
• Facebook: www.facebook.com/Politics4Her
• Instagram: www.instagram.com/politics4her
• Twitter: www.twitter.com/yasbenslimane

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

1 commentaire

  1. futbol.run Basel braced for Stocker absence - UEFA Champions League - News dit

    David Moyes enjoyed a crisp as Real Sociedad crashed out of the Copa del Rey following a 2-2 home draw against Villarreal. Real Sociedad 2-2 Villarreal (agg 2-3): David Moyes sent to the stands and shares bag of crisps with a fan as Scot’s side crash out of Copa del Rey

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.