Pr Mouna Maamar met la lumière sur la mauvaise situation des personnes âgées délaissées à Rabat

0
Plus de 50% des personnes âgées de Rabat ne disposent d’aucun revenu, un quart de ces personnes ne bénéficie pas du régime d’assistance médicale RAMED, ce qui les empêche de se faire soigner.
La présidente de l’association gestionnaire du Centre social à Rabat, gériatre Mouna Maamar a effectué une étude auprès des personnes accueillies dans sa structure d’hébergement, auprès de plusieurs habitants de bidonvilles de Rabat à l’aide des caravanes mobiles.
Sur un échantillon de 667 personnes représentatif de la population Rbatis, en moyenne 120 personnes de 60 ans et plus, le but de cette enquête est de connaitre les conditions de vie, les ressources sociales et financières, l’accès aux médicaments, le taux de couverture médicale.
Tandis que le Maroc est en évolution continu, plus de la moitié de la population âgée souffrent en silence, jusqu’à quand ?

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.