L’héritage de Johnny Hallyday, au cœur d’une Polémique

0

Le 5 décembre 2017, la France tout entière est endeuillée, et vient rendre un dernier hommage au grand patron du rock’n’roll alias Johnny Hallyday.

Sa mémoire a été saluée par de nombreuses personnalités, incluant le président de la république Emmanuel Macron.

Johnny Hallyday est considéré comme étant le « Elvis Presley » des Français aux yeux des Américains.

On récolte le témoignage d’un de ses fans : « Jean Philippe Smet est mort, mais Johnny Hallyday restera immortel ».

Après les honneurs, et l’immense chagrin, deux mois plus tard sa famille se retrouve face à la justice. Ses enfants, David et Laura Smet (issu tous deux de mariages précédents) prennent connaissance de ses dispositions testamentaires, confiant la totalité de son patrimoine et de ses droits d’artiste à sa présente épouse, Laeticia.

Laura Smet et son demi-frère David Hallyday auraient donc missionné leurs avocats respectifs afin de contester les dispositions testamentaires de leur père.

De plus, ces dispositions ayant été prises en vertu de la « loi californienne » qui, selon Laura Smet, ‘contreviendraient manifestement aux exigences du droit français’.

Cependant, une affaire similaire eut lieu en France dernièrement, celle du compositeur Maurice Jarre, dont les enfants, déshérités, avaient eux aussi contesté le testament, sans succès. La justice française avait retenu que les héritiers concernés n’étaient pas dans une situation de besoin et que l’absence de  « réserves héréditaire n’était pas contraire à « l’ordre public international ».

Actuellement nous ne pouvons tirer de conclusions hâtives sans accès complet au dossier, mais Laeticia Halliday semble être en position de force dans cette bataille judiciaire.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire