Sport et Management

L’eau du Nil ne convient pas au Wydad !

L’eau du Nil ne convient pas au Wydad !

Par Nourreddine Regragui

Rare que les équipes Marocaines réussissent devant les Égyptiennes. Foot, Hand, Volley, aviron ou… Sport échecs. Al Ahly et le Zamalek. Deux  clubs structurés et quand, on écrit club. Club au vrai sens de mot avec des milliers d’adhérents, restos, infrastructure, démocratie, bonne gouvernance etc.
Un match de foot. Ce n’est qu’un détail de toute une stratégie. Formation et business, les égyptiens sont forts. Ainsi pour les riverains du Nil. Les meilleurs éléments d’Afrique  qui débarquent au  Cairo aéroport sont payés cash et pas besoin de rappeler leur profil. 2 m, 100 kg et du talent sur le modèle de Mohamed Salah.
La bonne gouvernance pour y revenir ; vous pensez que Said Naciri en solitaire peut égaler l’armada Égyptienne !
Gamondi et ses choix , Ouk qui rate le péno, possession de balle dominante chez nos invités, du rouge qui trouve plus brillant que lui.
Une  1ère mi temps donc  pharaonique (0/2). Attendons la 2ème et pourvu qu’un miracle puisse se produire.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer