Guerre en Libye : Erdogan et son armée en « maîtres des lieux » !

En Libye, la reconquête d’une base militaire majeure par le gouvernement d’union nationale aidé par Ankara est un nouveau coup dur pour le maréchal Haftar !…

En effet, dans la guerre par « procuration » qui voit s’affronter aux portes de Tripoli, d’un côté, les forces du gouvernement d’union nationale (GNA) reconnues par l’ONU et soutenues par Ankara, les États-Unis, la Chine et l’Iran, et de l’autre côté, l’armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar, appuyée par la Russie, l’Égypte, les Émirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et la France, le Président Erdogan peut crier victoire avec la reprise, dans la nuit du 17 au 18 mai, de la base aérienne militaire stratégique de Watiya !…

«C’est une avancée à la fois militaire et stratégique qui aura des répercussions régionales majeures», observe un chercheur au Clingendael Institute de La Haye et spécialiste de la Libye !…

Située à 130 kilomètres au sud-ouest de la capitale libyenne et à une cinquantaine de kilomètres de la frontière tunisienne, la base de Watiya avait été capturée en août 2014 par l’armée nationale libyenne de Khalifa Haftar. Dans sa détermination à conquérir Tripoli, l’homme fort de l’Est libyen en avait fait le quartier général de ses hommes !…

Désormais à Watiya, c’est le drapeau turc qui y flotte et Erdogan peut bientôt s’autoproclamer « Nouveau Sultan » de Libye !…

Ce samedi, le Président américain Trump et son homologue turc Erdogan ont convenu de poursuivre une coopération militaire et politique étroite lors d’un appel téléphonique essentiellement consacré au dossier libyen !…

Les deux hommes se sont mis d’accord pour continuer à rechercher « la stabilité » dans la région de la Méditerranée !…

Abderrazzak Boussaïd/Le7tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.