PÉTROLE: LA CHINE PORTE « LE COUP DE GRACE » À L’ARABIE SAOUDITE !

Sur fond de l’effondrement des prix, Pékin a décidé de baisser ses importations du pétrole saoudien !…Pire, de les remplacer par le brut russe !…

En effet, selon les statistiques douanières chinoises, la Chine a augmenté les importations de pétrole russe de 30% en mars et a réduit l’achat du pétrole saoudien. La décision est doublement fatale pour l’Arabie Saoudite qui fait face à un enlisement militaire au Yémen et à une crise du Coronavirus qui échappe à tout contrôle mais aussi à la saturation des capacités de stockage dans le monde !…

Chose peu dite et peu commentée, la Covid-19 n’a pas réduit tant que cela l’achat en pétrole de la Chine, laquelle a tiré en revanche profit de la baisse du prix du pétrole, en augmentant les importations de l’or noir !…

Ainsi, les importations chinoises de pétrole étaient de 9,68 millions de barils en mars, en hausse de 4,5% par rapport à l’année dernière !…
Pékin s’est-il rallié à la Russie et aux pays cibles de sanctions US pour causer la perte du camp Washington- Riyad ?!…

Les Chinois ont décidé de diminuer les importations du brut saoudien dans un moment où les erreurs de calcul des autorités saoudiennes sur les conséquences de la baisse du prix de brut et la poursuite d’un tel processus auront indubitablement trois répercussions regrettables pour les Saoudiens et leurs partenaires américains dans le secteur énergétique :

La décision de la Chine sonne comme « un petit coup d’État » : « Les Chinois ont-ils flairé une ambiance de fin de règne pour avoir décidé de réduire leurs achats de pétrole saoudien ou ont-ils décidé de rallier la Russie et l’Iran dans leur bataille destinée à mettre au pas les USA et leur pétrole de schiste ? » !…

Selon le centre de recherche « Capital Economics », l’impact combiné de la pandémie du Coronavirus et de la diminution des prix du pétrole aura pour conséquence l’aggravation du déficit budgétaire du royaume saoudien en 2020, « le faisant passer de 6,4 à 20 % du PIB » !…

Et c’est dans ce contexte difficile et dangereux que la Chine décide de réduire ses achats du pétrole saoudien !…

On a l’impression que le piège tendu par la Russie et l’Iran à l’Arabie Saoudite, et à travers elle aux États-Unis, a bien fonctionné. Le choix du marché russe par la Chine équivaut selon les experts à « un coup de grâce » donné à l’économie saoudienne !…

Abderrazzak Boussaid/Le7tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.