NOTRE SOCIÉTÉ: CE QUI VA CHANGER APRÈS LE CORONAVIRUS !

À quoi ressemblera le monde après la fin de l’épidémie de coronavirus qui le frappe de plein fouet ?!…Quel monde nous attend quand nous aurons vaincu la pandémie ?!…

Bien malin celui qui peut s’avancer en la matière. Cependant, sans tomber dans la prédiction, il apparaît évident que certaines « tendances récentes » seront susceptibles d’être amplifiées par « la mise en quarantaine » de toute la population mondiale !…

1. Le règne de la “E-LIFE” va s’accélérer :
« La mise en quarantaine » et l’injonction des pouvoirs publics à la “distanciation sociale” et au confinement sont une bénédiction pour la nouvelle société branchée en haute-technologie !…
La “E-LIFE”, déjà largement amorcée dans les pays développés , va s’accélérer au sein des foyers confinés et Netflix ou Amazon seront leurs prophètes !…

Du e-commerce aux e-conférences, en passant par les e-apéros. La dématérialisation va connaître une avancée spectaculaire. Celle-ci est déjà largement là: en 2019, 15% des familles regardent quotidiennement des plateformes vidéo de type Netflix et 20% écoutent tous les jours de la musique en streaming ou sur Youtube. Les réunions à distance, les téléconsultations des médecins, vont s’intensifier dans les pays développés. D’autres pratiques vont connaître un développement identique comme le télétravail, l’éducation à distance, les médias digitaux, la vente à distance, et les livraison au domicile !…

Cependant, Il est probable que la fin du confinement obligatoire sera suivie immédiatement d’une explosion des « contacts sociaux » et des « rassemblements physiques ». Les humains auront envie de retrouver leurs proches et d’être ensemble !…

2. Les familles vont se recentrer sur l’essentiel:
Le confinement obligatoire aura sans doute un second effet: permettre à de nombreuses personnes de se concentrer sur ce qui est vraiment important pour eux. Ou, à tout le moins, d’y réfléchir à tête reposée. En 2019, les humains étaient d’accord avec l’affirmation suivante: “J’aimerais revenir à l’essentiel, me concentrer sur ce qui compte vraiment pour moi”. Cette envie était jusque-là contrariée par le manque de temps. La mise en quarantaine a donné l’occasion aux gens de rattraper le temps perdu. Car du temps, ils vont en avoir désormais. Et d’abord du temps pour eux. Car c’est souvent de cela qu’ils manquent: des moments rien qu’à eux où personne ne vient les déranger !…

3. La rationalisation de la consommation va se poursuivre :
« La consommation » est le troisième domaine qui devrait confirmer les évolutions récentes. Les habitudes ont beaucoup changé. Ils sont devenus plus rationnels. Même si le plaisir de « la consommation » n’a pas disparu, le sentiment de « déclassement » qui va toucher une part croissante de la population mondiale va modifier les comportements !…
Désormais, les consommateurs feront plus attention, chercheront les meilleurs prix et prendront plus de temps pour se décider !…

L’époque de l’hyperconsommation et de l’accumulation matérialiste est derrière nous. Plus informés et parfois plus experts, les humains exigeront plus de transparence, plus de garanties sanitaires, plus de qualité. Nul doute que cette crise les rendra encore plus exigeants. Forcer « les marques » a avoir plus de “responsabilité” va donc s’amplifier dans les années qui viennent !…

4. Les revendications des populations va s’amplifier :
Avec la mise en quarantaine de la planète entière: les gens sont physiquement isolés, mais virtuellement ensemble. L’épisode du coronavirus, va amplifier le besoin d’être connecté aux autres, et de revendiquer la même chose !…

Les valeurs “solidarité” et “fraternité” vont progresser. Dans le même temps, les mots plus individuels de “plaisir” et de “réussite” vont nettement baisser.
Ce désir de solidarité va s’imposer également aux entreprises qui devront avant tout se préoccuper de l’effet de leurs actions sur l’environnement, l’harmonie sociale et l’épanouissement de leur personnel !…

5. La santé va représenter une part prépondérante de la conscience écologique :
Les théories “effondristes” ont le vent en poupe depuis deux ans. Nul doute que l’épidémie du coronavirus et ses conséquences mondiales vont renforcer la conviction partagée que notre civilisation actuelle va bientôt disparaître !…

Ce qui est clair, c’est que le volet sanitaire de la conscience écologique qui ne cesse de s’affirmer , va sortir fortifié de cette crise. La dégradation de notre environnement, en particulier les effets nocifs de la pollution !…

6. Le rapport au travail va se transformer :
Enfin, il est probable que le travail va changer. Pas seulement sur le plan pratique, le télétravail par exemple va connaître un essor sensible au cours des prochaines années et s’imposer comme une façon normale de travailler au XXIe siècle !…

Aujourd’hui, un salarié sur deux juge souhaitable qu’à l’avenir, on travaille le plus souvent en dehors des locaux de son entreprise, dans des espaces dédiés ou de chez soi. Ce chiffre a toutes les chances de grimper après l’épisode du coronavirus !…

Les humains au cours des décennies précédentes, ont réalisé l’importance de maintenir un équilibre entre « vie professionnelle et vie personnelle« . Les générations d’avant avaient négligé cet équilibre. Cet axe sortira vraisemblablement renforcé de cette crise sanitaire. Les citoyens vont très certainement ressentir le rôle fondamental du travail dans la construction de leur identité, mais ils vont aussi comprendre que, dans la période incertaine dans laquelle nous sommes entrés, rien ne vaut une vie pleinement épanouie. Le confinement causé par le Coronavirus va être l’occasion de « la révélation de soi-même » !…

Abderrazzak Boussaid/Le7tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.