DIPLOMATIE DE « HAINE »: RIEN NE VA PLUS ENTRE ALGER ET ABIDJAN !

Dans une nouvelle manifestation de désespoir, Alger a décidé de rappeler son ambassadeur en Côte d’Ivoire pour « consultations », trois jours après l’ouverture d’une représentation consulaire ivoirienne à Laâyoune au Sahara marocain !…

C’est un nouveau rebondissement dans l’escalade anti-marocaine orchestrée par le régime algérien, envieux, qui se dit pourtant se maintenir dans la neutralité la plus totale dans ce dossier !…

(Photo: Le ministre de l’intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur, Ally Coulibaly et le ministre des affaires étrangères, de la coopération africaine et des marocains résidants à l’étranger, Nasser Bourita, mardi 18 février 2020, à l’occasion de l’inauguration du consulat général de la république de Côte d’Ivoire à Laayoune, au Sahara marocain)

«L’Algérie a décidé de rappeler son ambassadeur en Côte d’Ivoire pour consultations», indique jeudi un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères :

«pour protester contre les déclarations du ministre ivoirien des Affaires étrangères, lors de l’ouverture d’un « prétendu consulat » de son pays à la ville de Laâyoune occupée du Sahara occidental», explique le communiqué algérien…

En effet, lors de l’ouverture du consulat de son pays à Laâyoune, mardi 18 février courant, le ministre ivoirien de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur, Ally Coulibaly, avait déclaré que la décision de son pays «va dans le sens de l’histoire» et «s’inscrit dans la continuité de la position constante de la Côte d’Ivoire sur la marocanité du Sahara»

Abderrazzak Boussaid / Le7tv

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.