Sport

Le Wydad victime de ses entraineurs

Le Wydad victime de ses entraineurs.

Par Regragui Nourreddine.

Il est certain que le wydad n’a pas  trouvé son Ferguson cousin à Wenger. Ça paraît dur mais c’est comme. 80 000 spectateurs, le capital est surhumain.
P’tite  mémoire. Les Youri, Zaki, Oscar, Amouta et  certainement que j’ai oublié un nom ou deux. On a vécu  un bon WAC avec les Naybet, Bouderbala, Moussa, Fakhreddine,Saber, Ben Abicha et puis les Aherdane, Shaita, Saber 76 et Lachheb l’intello Ambassadeur . Jeu direct, gagnant point barre.
De génération en génération, on a l’impression que l’instance WAC recule et ce sur plusieurs fronts à commencer par celui du département  téchnique et aussi du volet gestion.
Des millions de cts qui partent en fumée. On est en l’an 2020 et que des déceptions. Certes, le WAC ne peut gagner à tous les dimanches mais pour des histoires de » remontada » et un DHJ sans Zaki qui vient prendre les 3 points au  donor . Ma foi, Sir Zoran et ses complices, aussi, de nos jours, le revenant Desabre. Le wydad et c’est la tendance. Mérite mieux.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer