Adieu Larbi Chebak. Sidi Kacem partage son chagrin.

Adieu Larbi Chebak.

Sidi Kacem partage son chagrin.

Par Regragui Nourreddine.

De peu il a raté la coupe d’Afrique 1976.Une vilaine blessure qui le priva du voyage d’Adis Abeba.
Milieu de terrain défensif mais aussi offensif. Quelle élégance dans le jeu  » Nous avons perdu un grand Monsieur du football National et Kacémi en particulier  » le partage d’un chagrin immense   fait le tour des quartiers Sahraoua, Kabar, Zaouïa, Bd de Rabat, Stade Allam et ses environs, là, où Larbi excellait. A 250 km, plus loin, tout Casa, Mabrouka et Sidi Othmane, la mauvaise nouvelle fait attrister plus d’un » J’ ai perdu mon frère  » au micro du 7tv, Foulouz Abdelkader du Wafa Wydad, deux  amis comme deux goûtes d’eau.
Nostalgie. Ses amis de L’USK et ils sont nombreux pour ne citer que les frères Amri, Ben Driss, Dahan, Taoussi Rachid, Loumari, Regragui, Sliten ou Smat. Dirigeants et public. Oui, à l’annonce de ce onze là, la tristesse s’abat sur toute la ville .
Sidi Kacem en deuil. Le chagrin est plus que partagé. Il est profond.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.