A3 communication. Ça ne communique pas. Le festival International du film de Marrakech mérite mieux.

A3 communication. Ça ne communique pas.
Le festival International du film de Marrakech mérite mieux.

Par Regragui Nourreddine.

Un grand événement national se prépare. Il s’agit bien entendu du festival international du film de Marrakech.  » Image du Maroc » Nous font rappeler nos confrères et consœurs mais aussi les experts en cinéma dont plusieurs producteurs et acteurs locaux marginalisés.
Une agence de com qui ne s’investit pas sur le terrain pour savoir l’impact d’une presse nationale partisane qui défend le produit Maroc et du coup qui se suffit en priorité des  copains-copains leur garantissant hôtels et billets d’avion dans un concept de séjour touristique par excellence. Les invités d’honneur privilégiés et heureusement, un support ou deux crédibles. Les deux poids, deux mesures. Y’en a marre, assez !
Un service presse amateur de l’interdit s’est permis ainsi  d’accrediter à tort  et à travers manquant ainsi aux règles de la charte médiatique et règles de droit qui garantissent le droit à l’information.
Un Festival qui joue gros, placé d’ailleurs au niveau Royal. Ça mérite une communication professionnelle puisée dans la compétence, le militantisme, la bonne gouvernance et les stratégies participatives.
Un email et des free lance. On avancera pas. Ceci dit, beaucoup de nos collègues ont tenu à nous exprimer leur mécontentement. Solidaires pour une cause. Ils nous rappellent la réussite de plusieurs agences de com, mieux structurées qui font honneur au métier et qui méritent l’événement FIFM.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.