Le requin Safiot adore lahrissa. Sacrés Âbdis.

Le requin Safiot adore lahrissa.
Sacrés Âbdis.

Par Regragui Nourreddine.

David et Goliath. Le petit qui prend le meilleur sur l’ogre. Le monstre Taraji avec ses millions de dinars qui se fait out par le pauvre Safiot  représentant d’une petite ville située sur l’atlantique  du Royaume Chérifien. Le foot ne reconnaît ni science, ni histoire, ni géographie.
Guisser jeune coach vient de rentrer par la grande porte  » On ira à Tunis défendre nos chances ». Sincèrement pour les bookmakers et autre presse nationale qui se fait bouffer par le Derby ! Le voyage de Radès constituait un Zéro buzz et voilà que le requin Safiot fait irruption en méditerranée.  » Il adore Lahrissa ».
1/1 et de la résistance. Série des penos, franchement, chapeau bas à tout le groupe Masfioui.
Résistance comme cité haut. Talent et volonté de réussir un grand coup. Voilà l’OCS sait comment venger le sport national.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.