L’année des deux TAS.

L’année des deux TAS.

Par Regragui Nourreddine.

Deux TAS, celui de la Suisse et du Hay Mohammadi. Historiquement, on connait mieux le TAS des carrières centrales que celui de Zurich. Bref, pour cette année, on s’est familiarisé avec leTAS du pays au chocolat.
Des décisions et des recours en appel. Wydad, CAF et Taraji. Ça fait partie de la démocratie  des temps modernes.
L’autre TAS. Celui là installé au Hay Mohammadi et qui reçoit…. aux Roches Noires.
Une place de finaliste en coupe du trône. C’est déjà un exploit et les héritiers de Noumir n’ont pas encore dis leur mot.
Une rennaissance et une reconnaissance. Président El Mounfalouti succédant aux Mounir et auparavant à Moutayeb Abderrahmane (notre bonjour très sympathique). Une gestion rigoureuse et c’est fait. Retour en élite 2 et une place de finaliste, open ,en ce lundi 18/11/2019.
Le petit Réal Madrid de la classe prolétaire, de la résistance et du terrain « Al Houfra ». Allez, rendez vous à Oujda.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.