Saisie de 1680 chardonnerets lors d’une opération de contrôle à Oujda

Il y a un peu plus d’un mois, un ressortissant étranger avait été arrêté à l’aéroport Mohammed V de Casablanca pour possession de 26 faucons vivants, une espèce protégée qu’il tentait d’exporter de façon illégale vers Doha au Qatar. Aujourd’hui, c’est une autre espèce d’oiseaux qui a fait l’objet d’une tentative de trafic démantelé par l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII).

Dans un communiqué publié ce jeudi, l’ADII annonce que dans la nuit du 13 novembre, vers 4 heures du matin, des agents douaniers de la brigade d’Oujda ont intercepté un véhicule de tourisme dont le conducteur a pris la fuite au cours d’une opération de contrôle sur la route nationale 6 donnant sur l’entrée de la ville. Et pour cause, les douaniers ont fait une découverte des plus insolites, car à l’intérieur de la voiture, ils ont découvert 28 caissettes en bois renfermant chacune 60 oiseaux de l’espèce chardonnerets élégants.

Ce sont, au total, 1680 oiseaux d’une valeur marchande estimée à 840.000 dirhams qui étaient entassés dans les caissettes en vue d’une exportation frauduleuse. Le véhicule et les oiseaux ont été saisis.

Dans son communiqué, l’ADII précise que ce type d’oiseaux relève d’une espèce protégée et est ciblée par le trafic en raison de la beauté de leur plumage et de leur chant mélodieux. Remis à la direction provinciale des Eaux et Forêts et de la Lutte contre la désertification d’Oujda, ces chardonnerets élégants retrouveront leur milieu naturel.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.