Pas  besoin de VAR. Karim Sabry  excellent.

Pas  besoin de VAR.
Karim Sabry  excellent.

Par AZ.

Alors que l’effet  VAR vient de faire grand boom à Tanger et Marrakech pour les besoins de la coupe du trône. ( Guezzaz et Lemselak en savent quelques choses ). A Berrechid et sans VAR ; le match phare, CAYB/RAJA  à enjeu mutiples, disputé devant un public fou, fou ;  s’ est déroulé dans des conditions très Fair play et si c’ est comme ça, le juge arbitre était donc impartial, donnant à chacun ses droits ; bien plus, défendant les deux parties.
Karim Sabry tel un joueur de la NBA était juste et on ne pouvait pas remarquer sa silouhette, ni ses foulées et c’est vrai, sa concordance avec ses partenaires juges de lignes. Quelle maîtrise !  Parfaite et pro.
Beni  Mellal, Berkane et Berrechid en 8 jours. Un no comment. Notre  » Collina » honore le métier et du coup, rappelle à plus d’un, que les blousons noirs corrects et intègres existent.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.