Examen de l’affaire du meurtre des deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil reporté au 16 mai

La Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a reporté jeudi au 16 mai prochain l’examen de l’affaire du meurtre des deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil dans la provinces d’El Haouz dans laquelle sont poursuivis 24 individus, indique-t-on de source judiciaire.

L’affaire est la suivante : Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été tuées, égorgées et décapitées dans la nuit du 16 au 17 décembre, sur un site isolé du Haut-Atlas où elles campaient.

Après avoir découvert des corps, les autorités avaient d’abord évoqué un « acte criminel » et des « traces de violence à l’arme blanche » sur le cou de deux touristes.
Mais suite à la diffusion d’une vidéo montrant la décapitation d’une des victimes, filmée par un des tueurs avec un téléphone portable, un premier suspect avait été arrêté dans la banlieue de Marrakech.

Trois autres avaient été interpellés trois jours plus tard alors qu’ils tentaient de quitter la ville.

Agés de 25 à 33 ans, les tueurs vivaient dans des conditions misérables à Marrakech.
Leurs familles respectives décrivent ces hommes comme des adeptes du salafisme.
Leur « cellule terroriste » inspirée par l’idéologie de l’Etat Islamique n’avait pas de « contact » avec des cadres opérationnels en Syrie ou en Irak, selon les enquêteurs.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.