Le Maroc est en étroite collaboration avec le Sri Lanka dans sa démarche de lutte contre le terrorisme !

D’après l’agence de presse indienne IANS, le Maroc a partagé des informations clés avec le Sri Lanka et l’Inde pour aider Colombo à identifier les 9 kamikazes qui ont perpétré les attentats du 21 avril ainsi que leurs commanditaires au sein du réseau État islamique.
La source indique que dans les 48 heures qui ont suivi les attaques meurtrières, les services de renseignements marocains ont donné des renseignements à Colombo à New Delhi.
Sri Lanka, Inde et Maroc seraient en collaboration pour lutter contre le terrorisme depuis cette catastrophe qui a fait 359 morts et 500 blessés dimanche dernier dans des hôtels de luxes et plusieurs églises de la capitale sri lankaise.

Notons qu’après avoir suspecté un groupe extrémiste sri lankais connu sous le nom de National Thowheeth Jama’ath (NTJ), le groupe djihadiste dirigé par Daech a revendiqué les faits via son agence de propagande Amaq : “Les auteurs des attaques ayant visé des ressortissants des pays de la coalition et les chrétiens au Sri Lanka avant-hier sont des combattants de l’EI”, annonce le groupe djihadiste.
Depuis que les attentats ont eu lieu, 40 personnes ont été arrêtées au Sri Lanka pour leur implication présumée dans ces attaques.
Rappelons que le Maroc est un des pays les plus investis dans la lutte contre le terrorisme.
Depuis 2012, le pays a démantelé plus de 183 cellules terroristes.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.