Adele pourrait céder la moitié de sa fortune à son ex mari !

La chanteuse Adele pourrait perdre la moitié de sa fortune, estimée à 173 millions d’euros après son divorce.
En effet, l’interprète de « Hello » a divorcé avec son conjoint, Simon Konecki, qu’elle avait épousé en secret en 2016 sans signer aucun contrat prénuptial.
Mais selon le site du magazine britannique «The Sun», Simon Konecki pourrait lui réclamer la moitié de sa fortune estimée à 150 millions de livres sterling (173 millions d’euros).

Notons que Adele a déjà cédé à son ex-mari leur propriété de Los Angeles en janvier 2019.

Sofia Ammor

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.