Données à caractère personnel : Le partenariat entre la CNDP et le ministère de l’Éducation nationale engage de nouvelles actions

De nouvelles actions seront déployées dans le cadre du partenariat entre la Commission nationale du contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) et le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.
La collaboration entre les deux entités est établie depuis plusieurs années et encadrée par une convention de partenariat signée le 28 janvier 2015, indique la CNDP dans un communiqué, notant à cet effet que le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Saïd Amzazi, a reçu récemment président de la CNDP, Omar Seghrouchni.
Il a été décidé de déployer, dans le cadre de ce partenariat, de nouvelles actions, affirme la CNDP, citant notamment la mise en place, à destination des élèves des écoles primaires, d’un “permis numérique” formellement délivré à l’issue de séances de sensibilisation autour de la protection de la vie privée numérique et de l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux.

Parmi ces actions, figure également la généralisation, aux autres régions du Royaume, de l’expérience initiée avec les universités de la région de Fès-Meknès, dans le cadre de filières dédiées à la protection des données à caractère personnel, afin d’”irriguer” le tissu socio-économique de compétences en mesure de couvrir toutes les facettes de ce nouveau métier (facettes juridiques, organisationnelles et processus, IT et Système d’Information), poursuit la même source.
Il s’agit en outre de la mise en place d’une convention, dans un premier temps, entre l’université Mohammed V de Rabat et la CNDP, afin de favoriser l’organisation de travaux de recherche sur la protection des données à caractère personnel, et valoriser, en particulier, le retour d’expérience de certains cadres administratifs de la CNDP, qui pourraient réaliser des travaux de doctorats, relève le document.
L’accompagnement par la CNDP des équipes du ministère pour veiller à la conformité de toutes les entités régionales aux dispositions de la loi n° 09-08 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel, s’inscrit également dans ce cadre.
Un comité conjoint sera mis en place pour définir les modalités opérationnelles à associer à cette volonté de collaboration commune, cnoclut le communiqué.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.