Les manifestations contre le pouvoir continuent en Algérie !

Aujourd’hui, c’est le huitième vendredi de mobilisation en Algérie, et le premier depuis l’annonce d’une présidentielle le 4 juillet.
Les manifestants veulent le départ d’Abdelkader Bensalah, désigné pour assurer l’interim.

Pour les algériens, la présidentielle pourrait être frauduleuse et son annonce ne serait que le moyen de les calmer face à cette colère ressentie contre le nouveau président par intérim.

C’est sur les réseaux sociaux que la contestation pour le départ de Bouteflika a vu le jour. Et à présent, elle continue pour la huitième semaine consécutive avec la devise : « Ils partiront tous ».

Un algérien âgé de 21 ans déclare : « Ce vendredi, on va leur montrer ce que ça veut dire ‘dégage !’ « . Le jeune homme manifeste jeudi avec quelques centaines d’autres personnes près de la Grande Poste.

Rappelons que la présidentielle en Algérie est prévue pour le 4 juillet, selon la promesse faite par le chef de l’État par intérim, Abdelkader Bensalah, 77 ans.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.