M. El Otmani s’entretient avec le vice-président de l’Assemblée populaire nationale de Chine

Le renforcement du partenariat sino-marocain a été au centre d’un entretien, mercredi à Rabat, entre le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani et le vice-président de l’Assemblée populaire nationale de la République populaire de Chine, Cao Jianming.
Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur de Chine à Rabat, a été consacrée à l’examen des moyens de consolider le partenariat Maroc-Chine et à l’échange de vues sur des questions d’intérêt commun, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.
A cette occasion, les deux parties ont salué la dynamique que connaissent les relations entre les deux pays dans tous les domaines, notamment après la visite officielle effectuée par SM le Roi Mohammed VI en 2016 en république populaire de Chine et qui a été marquée par la signature de la déclaration conjointe sur l’établissement d’un partenariat stratégique ainsi que d’autres conventions de coopérations dans différents secteurs.

Dans ce cadre, les deux responsables ont fait part de la détermination des deux pays, dont les relations diplomatiques remontent à plus de 60 ans, à renforcer la bonne coordination politique et à mettre en oeuvre les différentes conventions de coopération sino-marocaines en vue de contribuer au partage des expériences.
M. Cao a exprimé, dans ce sens, la détermination de son pays à renforcer ses relations avec le Maroc, un partenaire important au sein du Forum de coopération sino-africain, rappelant que le Royaume est le premier pays africain à exempter de visa les citoyens chinois et le seul pays arabe accueillant trois Instituts Confucius (centres culturels chinois).
Il a de même noté que la stabilité politique et la dynamique économique du Royaume font de lui un modèle en Afrique et incitent davantage les entreprises chinoises désirant investir dans différents domaines au Maroc.
De son côté, M. El Otmani a souligné l’intérêt particulier que porte le Maroc à la coopération avec la Chine, eu égard à son leadership économique et au rôle qu’elle joue sur la scène internationale, relevant que “la modération, la non-ingérence dans les affaires intérieures et l’attachement à l’unité et à la souveraineté des Etats sont des principes communs qui guident la politique étrangère des deux pays”.
Le chef du gouvernement a exprimé, par la même occasion, la gratitude du Maroc pour la position claire de la Chine soutenant son intégrité territoriale.
Il a, d’autre part, passé en revue les atouts dont dispose le Royaume, en particulier son positionnement géographique, son dynamisme économique et les réformes qu’il a lancées, relevant que le Maroc est devenu un hub d’investissement et une porte d’entrée aux pays du continent africain, notamment ceux de l’Afrique de l’Ouest, au monde arabe, à l’Union européenne et aux autres pays ayant signé des accords de libre-échange avec le Royaume.
Le vice-président de l’Assemblée populaire nationale de Chine effectue une visite de travail au Maroc dans le cadre du renforcement des relations de coopération bilatérale et entre les institutions législatives des deux pays.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.