Le président tunisien refuse un second mandat

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a déclaré, samedi à Monastir (170 km au sud de Tunis), qu’il ne veut pas briguer un second mandat lors de l’élection présidentielle prévue en novembre prochain, malgré le souhait exprimé par son parti de le voir se présenter.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.