Fuite des cerveaux : Le Maroc continue de perdre ses talents …

La fuite des cerveaux continue de régir le Maroc.
Une étude faite par le magazine anglais “Arab Weekly”, republiée par le quotidien « Akhbar Al Yaoum” décrit l’ampleur de cette situation : il s’avère qu’au moins 50.000 étudiants marocains à l’étranger et de 20.000 experts et hauts cadres préfèrent poursuivre leur carrière à l’étranger.
Le ministre de l’Education nationale Saïd Amzazi tente tant bien que mal de rassurer les marocains : « C’est une tendance mondiale liée à la mobilité des compétences qui cherchent à bénéficier de plus d’avantages et de salaires plus attractifs dans les pays d’accueil ».

Seulement, il s’avère que le Royaume continue de voir ses talents s’envoler vers d’autres horizons, et ne plus revenir. Mais que cherchent-ils en partant ? Un meilleur salaire, des meilleurs conditions de travail, une évolution professionnelle garantie, moins de pression sociale, une sécurité dans plusieurs domaines ? Peut-être tout ça à la fois…
Le fait est que le Maroc forme les étudiants pour les voir s’accomplir ailleurs par la suite, soit pour un moment, soit pour de bon.

Sofia Ammor

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.