Le Sommet arabe salue la signature par SM le Roi et du Pape François de “l’Appel d’Al Qods”

La Déclaration de Tunis, sanctionnant les travaux du 30è Sommet arabe a salué, dimanche, la signature par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, président du Comité Al Qods, et Sa Sainteté le Pape François de “l’Appel d’Al Qods” visant à conserver et à promouvoir le caractère spécifique multi-religieux, la dimension spirituelle et l’identité particulière de la ville sainte.
Les pays arabes se sont également félicités de la présidence par Sa Majesté le Roi du Comité Al Qods.
L’Appel insiste sans équivoque sur la consolidation du statut de la ville sainte comme un lieu de rencontre pour les fidèles des trois religions monothéistes et un symbole de coexistence pacifique, où se cultivent le respect réciproque et le dialogue.

Dans cet Appel, signé le 30 mars à Rabat, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Commandeur des Croyants, et Sa Sainteté le Pape François jugent “important de préserver la Ville sainte de Jérusalem/Al Qods Acharif comme patrimoine commun de l’humanité et, par-dessus tout pour les fidèles des trois religions monothéistes, comme lieu de rencontre et symbole de coexistence pacifique, où se cultivent le respect réciproque et le dialogue”.
L’Appel souhaite, par conséquent, que dans la ville sainte, soient garantis la pleine liberté d’accès aux fidèles des trois religions monothéistes et le droit de chacune d’y exercer son propre culte, de sorte qu’à Jérusalem/Al Qods Acharif s’élève, de la part de leurs fidèles, la prière à Dieu, Créateur de tous, pour un avenir de paix et de fraternité sur la terre.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.