L’avion : Non . AL Bourak , Oui . Ça se passe chez les lions de l’Atlas

Partie prenante de la progression / vulgarisation d’un sport Roi champion d’Afrique 1976 , présent à Mexico 70, 86 .USA 94 , Paris 98 etc .
Un rôle social , économique et de rayonnement . Les lions de l’Atlas et tous les présidents qui se sont succédés, ainsi que les coachs, staff technique , administratif et médical avaient du plaisir à partager ces grands rendez vous continentaux et mondiaux avec la presse Nationale , support par excellence d’une mobilisation autour d’une cause noble puisée dans le patriotisme, l’union et les encouragements .

Autre temps , autres moeurs . On oublie vite et si l’on excepte la période Zaki ( déplacement à Sao -Tomé ) . L’arrivée du coach Renard et ce pour une cause ou autre ; Un terme a été fait à cette ouverture synonyme de coopération, approche et complémentarité .
Ceci dit , la presse Nationale, fidèle à sa mission est restée à l’écoute des attentes du large public Marocain en accomplissant son devoir d ‘information, orientation et défense d’un acquis.

Un avion interdit ; par contre pour le rail, c’est oui et c’est ainsi que les wagons d’Al bourak se sont transformés en studios , plateaux TV et rédactions dans une stratégie d’ouverture  » bis » mais pas max .

Regragui Nourreddine

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.