Kelâa des Sraghna: Des policiers contraints d’utiliser leurs armes de service pour arrêter un repris de justice

Les éléments de la Brigade de la police judiciaire relevant du district provincial de sûreté de Kelâa des Sraghna ont dû faire usage de leurs armes de service, dans la nuit de vendredi, afin d’arrêter un individu aux multiples antécédents judiciaires pour crimes avec violence, qui a exposé leur vie à un danger sérieux et imminent à l’aide d’une arme blanche, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Les éléments de la police étaient intervenus pour appréhender le suspect âgé de 23 ans, qui faisait l’objet de deux avis de recherche au niveau national pour détention d’arme à feu et coups et blessures à l’aide d’une arme blanche, précise la DGSN dans un communiqué, ajoutant que face à la violente résistance du mis en cause, un inspecteur de police principal s’est vu obligé de faire usage de son arme de service pour tirer une balle de sommation, suivie d’une deuxième balle de sommation tirée par un inspecteur de police relevant de la même brigade, puis une troisième qui a atteint à la jambe le suspect qui continuait à opposer une farouche résistance aux policiers.
L’utilisation par les éléments de la police de leurs armes de service a permis l’arrestation du suspect et de cinq complices, dont une femme, et la saisie d’une quantité d’armes blanches en leur possession, fait savoir le communiqué.

Le mis en cause, blessé, a été placé sous surveillance médicale à l’hôpital où il reçoit les soins nécessaires, tandis que les autres prévenus ont été placés en garde à vue en attendant qu’ils soient soumis à une enquête judiciaire sous la supervision du parquet, conclut la même source.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.