Visite de feu SM Mohammed V à M’hamid El Ghizlane : Des images d’héroïsme et de lutte pour le parachèvement de l’indépendance

Le 61ème anniversaire de la visite historique de feu SM Mohammed V à M’hamid El Ghizlane illustre les plus belles images d’héroïsme et de lutte pour l’indépendance nationale et le parachèvement de l’intégrité territoriale, a souligné mercredi à Rabat le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, El Mostafa El Ktiri.
Lors d’une conférence autour de “la résistance des sahraouis et le renouvellement de leur allégeance à feu SM Mohammed V à M’hamid El Ghizlane”, organisée par l’Instance académique des amis du Sahara marocain en partenariat avec le ministère délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile et le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération (HCAR), M. El Ktiri a souligné que deux ans après l’indépendance, le Père de la nation, feu SM le Roi Mohammed V, a décidé d’effectuer une tournée du 20 au 26 février 1958 dans la province d’Ouarzazate.
Cette sage décision est porteuse d’une profonde signification et d’une charge symbolique dans la mesure où elle a traduit la détermination du Royaume à poursuivre l’action nationale en vue de parachever son indépendance et son intégrité territoriale, a-t-il poursuivi.

Il a en outre indiqué que le discours historique du regretté Souverain, fondé notamment sur le droit du Royaume à récupérer ses provinces du sud, a été une importante étape phare pleine de significations pour tracer les contours du Maroc indépendant.
De son côté, le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a souligné que le discours du défunt Souverain à M’hamid El Ghizlane est intervenu dans une conjoncture particulière, relevant que la recherche dans l’histoire de la cause nationale, dans ses dimensions culturelle, politique, sociale et humaine, demeure un facteur décisif dans l’édification de la citoyenneté.
Il a à cet égard insisté sur l’impératif d’encourager la recherche dans le domaine de l’histoire de la cause nationale en ce sens qu’elle permet d’apporter des réponses à une série de problématiques et de questions liées à ce sujet.
Cette conférence a été marquée par la présentation de deux publications traitant de l’histoire de la résistance marocaine ainsi que par la projection d’un documentaire portant sur le discours de feu SM Mohammed V à M’hamid El Ghizlane.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.