Amina Maelainine, députée, exprime son choc face à la réaction de El Othmani concernant ses photos prises en France sans le voile

Dernièrement, le chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani reçoit la députée Amina Maelainine et évoque ses photos publiées sans le voile dans la capitale française.
Rappelons que ces photos ont fait polémique depuis leur publication. Suite à son entrevue avec El Othmani, elle n’en est que plus affectée…
En effet, à travers un post sur Facebook, Amina n’a pas hésité à exprimer son désarroi face à la réaction du chef du gouvernement.

«Alors que je lui expliquais toute l’épreuve que je traverse et combien elle n’est, pour moi, pas facile à encaisser, il s’est contenté de me rétorquer: «et tu crois que c’est facile, tout ce que vous me faites subir? Ce qui arrive est une justice divine». «Je ne vous cache pas mon choc venant d’un chef de parti, doublé d’un psychiatre», a déclaré Amina sur un post, aujourd’hui supprimé.
La députée ajoute : «Vous avez décidé, alors que la campagne enragée menée contre moi commence à peine à se calmer, de me questionner, sans que je ne sache la base légale et procéduriale sur laquelle le secrétariat général du parti se baserait pour ce faire, ni le « crime » dont je me suis rendue coupable».
«En revanche, je refuse de livrer toute donnée sur un aspect privé sur lequel le parti n’est jamais intervenu par le passé. Je ne peux donc rien dire sur des questions comme « avez-vous un projet de mariage? »», a t-elle indiqué.
Pour Amina Maelainine, le choc est terrible. On se demanderait si son dévouement pour l’ancien chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, plutôt que pour Saâd Eddine El Othmani, a son poids dans cette affaire.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.