L’ADCC débarque au Maroc . Jiu-Jitsu Brésilien et ça booste.

Par Regragui Nourreddine le 7tv.

Sports de combats . Ça Florisse. On connait le judo, la boxe , le karaté, le sambo, le Taek Wondo , les Abou Zâaiter, Badr Harry , Lakhssem etc et voilà qu’on découvre le Jiu-Jitsu Brésilien  » C’est le Cheikh Tahnoon Bin Zayed qui le fait découvrir en Amérique pour le ramener dans un concept de vulgarisation à Abu Dhabi et plus tard en Afrique et le monde Arabe  » . Explication faite par les composantes de la Fédération Royale Marocaine de jiu-Jitsu Brésilien et Sports de combats assimilés lors d’une conférence de presse donnée à Casablanca ( lundi 25/3/2019 ) .

Jamal Soussi président de la FRMJJB , il connaît le sens du management et puis , à côté de lui l’ensemble des membres fédéraux avec un DTN, 2 fois vice champion du monde et 3 fois, champion du national Brésil ( 2007, 2008 et 2009 ) . Non , il n’est pas Brésilien mais Marocain et se nomme Targuisti Mohamed, Oui , une découverte.
Vulgarisation du Jiu-Jitsu Brésilien. Il y’a certes les salles d’entraînement , les académies ( Targuisti et d’autres) , les différentes écoles et puis , top , l’ADCC OPEN AFRICA avec la participation de plusieurs pays et 300 athlètes.

Des jeunes à découvrir, de vrais combattants. Le complexe sportif prince Moulay ( salle couverte ) nous fera un plaisir de retrouver l’actuel et la relève avec en tête d’affiches les Reda Noui, Oussama Noui, Mehdi Khayat, Youssef Ben Hayoun, Khalid Mouazen, Zakaria Bichi, Ayoub Noussair et d’autres talents .
Rabat capitale du Jiu -Jitsu Brésilien. Bravo Messieurs .

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.