Mustapha Ramid sous les projecteurs de la justice marocaine !

Mustapha Ramid, ministre chargé des Droits de l’Homme aurait fourni des déclarations jugées déplacées à Al Arabiya.
En effet, selon Al Ahdath Al Maghribia, Mustapha Ramid se serait prononcé sur une chaîne étrangère concernant l’affaire du leader du PJD Abdelali Hamieddine, qui on le rappelle, a été trainé en justice pour sa participation à un homicide volontaire.
On rapporte que le ministre aurait critiqué la relation de la justice marocaine avec les institutions internationales des droits de l’Homme.

Notons qu’en janvier dernier, Ramid aurait exprimé son mécontentement face à la décision du juge d’instruction de revoir l’affaire de Abdelali Hamieddine qui datait de 1993.
Le mis en cause avait été inculpé dans ce meurtre et a écopé de deux ans de prison ferme avant d’être jugé innocent.
Ramid aurait émis un avis contre la décision de la justice et avait justifié ses propos en disant: «Je me suis prononcé sur cette affaire en ma qualité de dirigeant au sein du PJD et pas en ma qualité de ministre»

Lors de son passage sur la chaîne étrangère, le ministre aurait également déclaré que les organismes internationaux ont tout à fait le droit d’intervenir dans les décisions prises par la justice marocaine.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.