Mariage d’une professeure avec son élève : Scandale à Youssoufia !

Le 14 février, le jour de la saint valentin, un mariage très impromptu a eu lieu dans la ville de Youssoufia, près de Safi.
Il s’agit de l’union d’une enseignante et de son élève, un lycéen scolarisé à l’école Ijtihad. A Youssoufia, les controverses à propos de ce mariage ne cessent d’alimenter les conversations des citoyens de la ville.
On précise que les amoureux ne veulent pas informer la presse de leur âge pour le moment.

D’après le web média Ahdath Info, qui a recueilli quelques déclarations, certains habitants ne portent aucun jugement négatif à cette union mais au contraire déclarent que « l’enseignante, comme son élève, ont le droit d’aimer celui ou celle qu’ils souhaitent, surtout lorsque la différence d’âge n’est pas significative ».

D’autres citoyens de la ville qualifie cette union de « folie », d' »irrespect de la fonction d’éducateur », voire de « rejet des normes de la société ».
Ils ajoutent qu’un « enseignant se doit de respecter sa profession », une profession « noble », et se doit de « s’élever de toute suspicion quant à son intégrité ». Le professeur doit être, selon eux, « un exemple pour les générations qu’il éduque ».

Il y’a des ondes négatives et des critiques un peu partout, mais bien heureusement, les tourtereaux sont assez amoureux pour ne pas prêter attention aux remarques d’autrui et pour vivre leur histoire comme ils l’entendent.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.