La mineure torturée à Casablanca : Les employeurs sont en garde vue

Selon la MAP, Un couple a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent dans le cadre de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca dans une affaire de coup et blessure contre leur domestique mineure.
L’adolescente de 13 ans, qui a subi une expertise médicale ayant prouvé qu’elle a été victime de violences et de torture, a été auditionnée en présence de sa mère sur l’origine des signes des violences visibles sur son corps, précise la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, faisant savoir qu’une autre enquête est également en cours au sujet de menaces qu’auraient subies la famille de la victime de la part de l’époux mis en cause, pour la contraindre à retirer sa plainte.
L’enquête judiciaire se poursuit sous la supervision du parquet en vue d’élucider toutes les circonstances et les mobiles de cette affaire et d’arrêter toute personne impliquée dans ces actes criminels, selon la même source.

Par ailleurs, l’Inspection générale de la sûreté nationale poursuit son enquête contre un officier de police accusé de manquements professionnels lors du traitement des procédures préliminaires de cette affaire alors qu’il assurait la permanence au niveau d’un arrondissement de police et ce, en vue de déterminer les responsabilités disciplinaires et toute éventuelle préméditation, conclut la DGSN.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.