Fès sous le choc : Kidnapping, séquestration, assassinat … l’affaire se poursuit.

On rappelle que trois individus ont participé au kidnapping et au meurtre d’un jeune homme de 21 ans, à Fès, dimanche dernier.
Trois suspects ont été arrêtés à Ksar Sghir. Cependant, le quotidien arabophone Al Akhbar souligne qu’un quatrième complice a été interpellé par la police. Il s’agit du gardien de la résidence où l’assassinat a été commis.

En effet, lorsque le père de la victime s’est rendu dans le quartier où son fils devait rencontrer les criminels, il a demandé aux gardiens de voitures et aux concierges des immeubles de le laisser vérifier si la voiture du jeune homme était garée dans l’un des garages. Tous ont accepté de laisser le père chercher sauf le gardien de la résidence où le crime a eu lieu. Pire, le gardien de cette résidence a insisté sur le fait qu’il n’avait vu aucun inconnu entrer dans l’immeuble et que la voiture du défunt, d’une marque particulière, n’avait jamais franchi la porte du garage de l’immeuble.

Al Akhbar rappelle que les coupables ont enlevé et séquestré la victime vendredi 16 février au soir, avant de demander à recevoir une rançon de 200.000 dirhams avant lundi à son père, un riche notable de la commune d’Oulad Tayeb, à Fès. Seulement, les criminels ont décidé de tuer le jeune homme avant lundi, ce qui a valu au père de voir une scène atroce: son fils baignant dans son sang.

Les investigations soulignent l’hypothèse d’un règlement de compte entre membres de réseaux de trafic de cocaïne.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.