Nasser Bourita se rend demain à Washington dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

قال ناصر بوريطة (في الصورة)، الكاتب العام (وكيل الوزارة) لوزارة الشؤون الخارجية والتعاون المغربية، اليوم الخميس،في كلمة ألقاها بوريطة خلال الجلسة الافتتاحية لأعمال اجتماع كبار المسؤولين عن الحوار الأوروإفريقي حول الهجرة والتنمية، الذي بدأ اليوم بالعاصمة المغربية الرباط (شمال), إن لجنة حكومية خاصة في بلاده تبحث منح اللجوء لنحو 1300 سوري. (Jalal Morchidi - Anadolu Ajansı)

Les Etats-Unis ont invité les membres de la Coalition internationale pour mettre en oeuvre la procédure de guerre contre l’organisation terroriste de Daesh.
En effet, Washington accueillera ce mercredi 6 février une réunion des membres de la Coalition internationale pour engager des «discussions approfondies sur l’imminente défaite territoriale de l’Organisation de l’Etat islamique en Irak et en Syrie, résultat de quatre années d’efforts de la Coalition et de ses partenaires», rappelle le Département d’Etat dans un communiqué.
Sur l’agenda des ministres figure l’examen de la prochaine étape de la campagne en Irak et en Syrie contre ce qui reste des troupes d’El Baghdadi. Les Etats Unis en ont déjà fixé les objectifs notamment par une mise en garde contre toute résurrection de Daesh dans les territoires qu’elle a cédés et ce, par un renforcement de «l’assistance à la stabilisation et à la sécurité».
La Coalition contre Daech se réunit régulièrement pour élaborer concrètement les actions appliquées sur le terrain. Le Maroc a donc l’habitude d’être présent dans les rencontres ministérielles qui se tiennent aux Etats-Unis.
La réunion de demain à Washington pourrait donner l’occasion au ministre marocain des Affaires étrangères et de la coopération internationale de prendre langue avec des responsables américains, parmi eux Mike Pompeo, John Bolton ou David Hale pour aborder les relations bilatérales. Le Dialogue stratégique entre le Maroc et les Etats-Unis n’a pas encore été relancé.
En septembre à Washington, après une réunion entre les deux chefs de la diplomatie, les Etats-Unis avaient promis de remettre le sujet sur le tapis, cette année, à l’image du partenariat lancé en 2012 sous la présidence d’Hilary Clinton mais la derni§re rencontre entre les deux pays sur le sujet aux Etats Unis date d’avril 2015.

SA

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.