L’industrie du Papier : Crise des marocains envers les Tunisiens.

Le Maroc vit une crise actuellement face à une concurrence totalement deloyale des importateurs de cahiers tunisiens, les membres de l’Association des fabricants de cahiers au Maroc ( AFCM) ont réagit face à ce fléaut afin d’expliquer la gravité et l’urgence de cette situation..

C’est pour cela qu’une conférence informative s’est tenue à Casablanca par l’AFCM , informant sur la nouvelle tournure de l’affaire des cahiers importés de Tunisie, suite à la plainte déposée par la partie tunisienne,  réclamant l’ouverture de consultations avec le Maroc au sujet des droits antidumping instaurés par le royaume depuis mai dernier.

Jalil Benddane, président de l’Association des fabricants de cahiers au Maroc (AFCM), faisait d’emblée savoir que «La demande de consultations présentée par la Tunisie à l’OMC contre cette mesure antidumping provisoire est surprenante et contestable».

Durant cette conférence du 17 juillet, l’importante réductions du nombre d’industriels dans le secteur a également été souligné  limité de trois alors qu’il y a dix ans, le secteur en comptait une bonne douzaine.

Il faut donc prendre en considération la gravité de cette situation.

Il a ainsi fait savoir que cette demande de consultations présentée par la Tunisie à l’OMC contre la mesure antidumping provisoire imposée par le Maroc sur les importations de cahiers originaires de Tunisie est à la fois surprenante et contestable soutenant, avant tout , que  l’enquête antidumping est toujours en cours et n’en est qu’à son stade provisoire.

Une industrie marocaine au ralentit face aux massives importations de cahiers originaire de Tunisie au Maroc, en terme de statistique prés de 90% des importations totales de cahiers au Maroc au premier semestre 2018.

L’unique but des exportateurs tunisiens est d’écouler massivement leur produits sur le marché marocain au détriment de l’industrie marocaine, Bendanne soulève par la même occasion une activité deloyale de l’industrie tunisienne.

Une conséquence pour les industriels marocains impactant  le développement  et l’emplois sur le territoire du Royaume.

Cette conférence a eu pour but de relancer le débat sur le sujet et faire appel afin qu’une procédure administrative soient établis sur les aspects techniques du dossier et sur l’impartialité de la procédure face aux pressions politiques que tentent d’exercer la Tunisie sur le secteur.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.