Une bonne nouvelle pour Khouribga : Lancement de 38 projets d’un montant de plus de 7,4 millions de dirhams…

La commission provinciale du développement humain de la province de
Khouribga a approuvé dernièrement 38 projets inscrits dans le cadre de
l’initiative nationale de développement humain (INDH) pour un montant
total de 7,4 millions de dirhams, dont 5,8 millions débloqués par le
Fonds de l’INDH et plus de 1,6 million alloués par plusieurs
partenaires.
Ces projets concernent les services de proximité, les infrastructures,
les services de base et l’animation sportive.
Pour les autoroutes :

Le gouverneur de la province de Khouribga, « Abdelatif Chadali », a
donné le coup d’envoi des travaux d’élargissement et de renforcement
de la route 710 qui s’étend sur 20 km, pour un montant dépassant les
43,45 millions de DH (MDH), comprenant notamment 66 ouvrages de
drainage et 7 échangeurs routiers, le projet vise à réaménager la
liaison routière entre les villes de Khénifra et Bejâad pour faciliter
le transport des personnes et des marchandises,
Un montant de 130 MDH sera financé par le ministère de l’Equipement et
75 MDH à parts égales par le ministère de l’Intérieur, le conseil de
la région Béni Mellal-Khénifra , le groupe OCP, et 5 MDH par le
conseil provincial ainsi l’Office national des chemins de fer (ONCF),
6 MDH pour la collectivité territoriale de Khouribga et 20 MDH pour
OCP pour la  développement de la petite .

Concernant l’équipement sportive :

Une enveloppe budgétaire de 47,5 MDH a été donner pour la réalisation
de trois salles couvertes dans les villes de Khouribga, Oued Zem et
Hattane. Les travaux de construction et d’équipement d’une salle de
sport couverte d’une surface de 12.400 m² à Oued Zem ont pris fin
après un investissement de 27 MDH financé par OCP.

L distribution de l’eau potable dans toutes les régions de Khouribga :

Ce projet, qui sera accompli dans 12 mois, prévoit la mise en place de
canaux destinés à la distribution d’eau potable ainsi que la
construction de 45 sekayas publiques, grâce à un financement de
l’Office national de l’électricité et de l’eau (ONEE) et du conseil
provincial de Khouribga.

Hajar Jellam

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Les commentaires sont fermés.