Deux ans plus tard, la Turquie décide de mettre fin à l’état d’urgence

0

L’état d’urgence, régime qui amplifie les pouvoirs du président et des forces de sécurité, a vu le jour le 20 juillet 2016, suite à une sanglante tentative de coup d’État qui a secoué la Turquie dans la nuit du 15 au 16 du même mois.
Pendant deux ans, les autorités turques mènent une traque implacable contre les putschistes et leurs sympathisants présumés, visant également des opposants prokurdes, les médias critiques et des ONG.
L’état d’urgence, dont la durée prédéfinie était de trois mois, a été prolongé à sept reprises.
Un communiqué d’Amnesty International rapporte qu’en deux ans d’état d’urgence, la Turquie a connu une « transformation radicale » avec la « réduction au silence des voix critiques ». La levée de ce régime est « un pas dans la bonne direction », déclare l’ONG, qui ajoute qu’à présent, l’accent doit être mis sur la nécessité de « rétablir le respect des droits de l’Homme, permettre à la société civile de s’épanouir à nouveau et dissiper le climat de peur ».
Dans la nuit du mercredi 18 au jeudi 19 juillet, la Turquie annonce officiellement la fin à l’état d’urgence.

Sofia Ammor

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.