L’amour du football est-il partagée par les femmes?

2

La femme marocaine a été sujette à beaucoup de débats et de militantisme. On sait déjà que la femme marocaine est bien engagée dans la vie moderne sachant qu’elle occupe de nobles postes, dans maintes secteurs et notamment le sport et le journalisme.. Je prends pour exemple la jeune journaliste sportive marocaine “Zineb El Houari” qui était désignée experte FIFA pour la mondial en Russie. Elle était responsable du parcours des Lions de l’Atlas. La jeune passionnée a posté sur son compte Twitter “ dans le monde du football, notamment dans le pays arabe, il n’y a pas de femmes qui font de l’analyse; il n’y a pas de consultantes féminines.” Et on note aussi la forte présence de la femme marocaine entant que supporter des Lions de l’Atlas notamment lors de la Coupe du Monde 2018 en Russie.
Cette intervention féminine interprétée par le public marocain comme étant la conséquence d’une volonté de supporter des personnalités tels que notre joueur « Nourredine Amrabat » qui a donné la vraie image de l’homme marocain dans tous ses aspects. Le public affirmant que les femmes marocaines n’avaient aucune connaissance des règles du jeu.
Cette croyance peut être réfutée puisque l’on assiste à une large communauté féminine expérimentée en football, qui ne voit pas seulement les aspects généraux mais se focalise sur les détails des règles du jeu et la technique mise en œuvre par l’entraîneur « Hervé Renard »Toutes en gardant dans notre esprit l’équipe nationale féminine en cours de développement vers un bon avenir malgré son élimination du CAN 2019 mais nos jeunes talents ne vont pas tarder à monter en flèche.

Bref le football n’est pas fait QUE pour les hommes.

Hajar

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire