Iran: les entreprises européennes contraintes à la prudence

1

La grande fermeté de Washington annihile presque tout espoir pour les sociétés du Vieux Continent de faire des affaires dans la République islamique, estiment les cabinets de conseil

Les Etats-Unis ont imposé mardi des sanctions à l’encontre de cinq Iraniens, liés au corps des Gardiens de la Révolution et accusés d’avoir fourni aux miliciens yéménites Houthis un savoir-faire et des armes utilisés pour tirer des missiles contre l’Arabie saoudite. Cela interdit toute relation commerciale avec ces personnes. La veille, le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a déclaré que son pays allait adopter les sanctions « les plus dures de l’Histoire » contre le régime iranien.

Chaimae Berrad

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire