Comment la France veut devenir un leader de l’intelligence artificielle?

0

L‘intelligence artificielle est de plus en plus réelle au sein de notre monde. Mais qu’est-ce exactement que l‘IA ? A quoi sert-elle ? Quel impact a-t-elle dans nos vies ?

L‘intelligence artificielle est un vaste domaine qui touche non seulement à l’informatique mais aussi aux mathématiques, à la neuroscience et même à la philosophie. L’IA fascine depuis plus d’un demi-siècle les scientifiques, mais aussi les romanciers et cinéastes. À plus petite échelle, on peut citer les assistants personnels utilisés par nos smartphones comme Siri ou Google Assistant.

Emmanuel Macron a présenté ce jeudi le plan de 1,5 milliard d’euros que l’Etat met en oeuvre pour faire de la France l’un des leader du domaine.

« Je souhaite que la France soit l’un des leaders de l’intelligence artificielle, nous en avons les moyens et nous allons en créer les conditions », a affirmé le chef de l’Etat dans son discours au Collège de France.  

Comment ? 

  • Attirer les têtes pensantes du pays.

Les « têtes pensantes de l‘IA » sera visiblement au centre du projet français. « Nous avons des atouts pour réussir dans l’intelligence artificielle » car « nous avons des talents » grâce à « l’excellence de la formation en mathématiques et informatique », a souligné Emmanuel Macron.

  • Expérimenter les véhicules quasi-autonomes dès 2019

Emmanuel Macron a par ailleurs annoncé que la France se doterait dès 2019 du cadre législatif qui permettra d’expérimenter sur les routes les véhicules autonomes de niveau 4 (autonomie quasi-totale). Ceci permettrait à l’automobiliste de s’engager dans d’autres tâches que la conduite telles que regarder un film ou travailler sur un écran.

  • Faire de la santé le leader de l’IA

Pour le président de la République, le secteur de la santé doit être un élément moteur pour devenir leader dans le domaine de l‘IA. La raison; la France « possède un avantage comparatif significatif » grâce aux bases de données « de l’assurance-maladie » ou « des hôpitaux », qui comptent « parmi les plus larges du monde ».

 

« Il est essentiel » que soient garanties « la transparence et la légalité des algorithmes », a ajouté le chef de l’Etat, en indiquant son souhait que celui de la plateforme d’orientation universitaire Parcoursup soit publié.

  • IBM, Samsung, Fujitsu: les géants mondiaux appuient le projet

Confirmant la création de centre de recherches, IBM a annoncé qu’il recruterait 400 spécialistes de l’intelligence artificielle en France en deux ans. Le Coréen Samsung va, de son côté, installer à Paris son troisième plus grand centre de recherche, et le japonais Fujitsu va également y installer un centre de dimension européenne. 

 

Malgré les futurs investissements et moyens mis en place pour le développement de l’IA, la France reste tés en retrait des géants américains et de l’Etat chinois.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire